r_L’absence des habitants-page013